VARDOUSIA

< En arrière


 

Le lac des dragons à Vardousia et la bête

La légende dit que, une fois, un berger solitaire a séjourné dans le plateau de Vardousia pour l'hiver et a été bloqué par une tempête de neige. Puis, effrayé, il a vu une bête émergente du lac qui s'est précipité afin de le dévorer. "Arrêtez",le berger lui dit, " ne me mangez pas et je vais vous découvrir le secret combien sont les eaux des Vardousia, que personne n'a jamais compté. Est-ce que une telle bête, comme vous, vous les savez?"

La bête se tenait perplexe et a commencé à compter, un, deux, trois et ainsi de suite mais n'a pas réussi... Donc, le berger a trouvé l'occasion et se glissé parce que les eaux des Vardousia sont innombrables.

En effet, Mornos, Kokkinos et Evinos tigent de Vardousia, dont les eaux irriguent aujourd'hui Athènes par le biais du lac artificiel de Mornos et Evinos barrage.

 A Vardoussia, à une altitude d'environ de 1650 mètres, au début du plateau Pitimaliko à Stavros, au-dessus du village Athanasios Diakos, un lac saisonnier est formé, contribué de l'eau provenant de la fonte de la neige sur les pentes environnantes.

En été, en observant les eaux peu profondes aux bords du lac, on peut facilement identifier le Triton Alpestre (Triturus alpestris) et des amphibiens urodèles (Caudata) très intéressants. Ces animaux ont une longueur d'environ de 10 à 12 centimètres, ils nagent couramment, mais peuvent aussi sortir de l'eau.

 

Vardousia vus des Chaînes de Giona

(Sud-Est)

 

 Vardousia comme on peut les voir depuis le village Dichori (Sud-Ouest)

 

 Athanasios Diakos (Ano Mousounitsa) à Vardoussia

 

Sommet Korakas (2490 mètres) à Vardoussia et un abri d'alpinisme

 


Alogorachi et Gidovouni, de prairies de Mousounitsa



Photographies

Tarifs de location